Photo de l'exposition Forts des confins

Forts des confins

Current exhibition

Venez découvrir cette exposition photographique de Michel Eisenlohr à la forteresse de Salses.

  • Inclus dans le droit d'entrée.

    Gratuit pour les - de 26 ans

  • Tout public

  • Prévoir 10 minutes de marches entre le parking et l'entrée du monument.

  • E-Billetterie

Présentation

L'artiste

Michel Eisenlohr - Photographe

Auteur photographe depuis une quinzaine d’années, l’itinéraire photographique de Michel Eisenlohr est le fruit d’une passion pour la littérature de voyage, d’un parcours universitaire sur les rites de l’Initiation, et de la découverte de territoires marqués par les traces tangibles ou immatérielles de l’homme et de ses croyances.

C’est lors d’un voyage en 1998 en pays Dogon qu’il réalise ses premières images. Depuis, il poursuit ses reportages en France et à l’étranger, sur le pourtour méditerranéen, de l’Afrique de l’Ouest au Proche Orient, en Inde ou plus récemment en Islande ou en Asie. Il s’attache aux paysages urbains, Marseille, puis Alep, Porto, Reykjavik ou encore Hong-Kong. Esprit des villes, architectures contemporaines, mémoire des lieux et territoires en mutations : autant de sujets sur lesquels il porte son regard avec poésie et une grande liberté artistique.

Photo de Michel Eisenlohr
Photo de Michel Eisenlohr

© Christophe asso

L' exposition

Si l’acte photographique de lieux patrimoniaux peut de prime abord être un outil documentaire, voire d’inventaire, il me semble évident lorsqu’on fait appel à un regard d’artiste que cet acte doit dépasser cette fonction commune pour tendre vers une approche plus interprétative. C’est cette démarche que je défends au fil des sujets depuis une quinzaine d’années et dans laquelle j’ai mené ce reportage.

Initié par la Direction régionale des Affaires culturelles de Provence Alpes Côte d’Azur et plusieurs collectivités territoriales (le Pays d’art et d’histoire des vallées Roya et Bevera / ADTRB Culture, le Pays d’Art et d’Histoire S.U.D. / Communauté de Communes de l’Ubaye, enfin la ville d’Art et d’Histoire de Briançon), ce travail photographique s’attache à mettre en lumière le patrimoine fortifié des XIXe et XXe siècles, situé sur des territoires-frontières entre la France et l’Italie.

Non pas les sites les plus connus, comme les constructions réalisées par Vauban qui aujourd’hui bénéficient d’une protection et de travaux de conservation, mais bien ceux, plus nombreux et moins accessibles, qui jalonnent les hauteurs des montagnes, parfois enterrés, camouflés dans le paysage ou au contraire impressionnants et majestueux comme des signaux de défense, des silhouettes de vigies.