Concert « La voix de l’âme », musique sacrée et traditionnelle arménienne

15 août 2020 Concert , actualités

Rendez-vous à la forteresse de Salses le samedi 15 août pour un concert unique !

  

Le Centre des monuments nationaux présente à la forteresse de Salses le samedi 15 août    à 20 h 00 à 22 h 00 un concert, « la voix de l’âme », par Lévon Minassian et son ensemble           (5 musiciens et un chanteur). Ce concert de chants sacrés et traditionnels arméniens le jour de l’Assomption dans l’enceinte immémoriale de la forteresse sera un événement unique !

En prologue du concert, l’artiste interprète Aline Algudo, accompagnée au piano par Marc Hévéa, chantera plusieurs chansons. 

Lévon Minassian, un artiste intemporel et universel.

Un Européen aux accents d’Orient, fascinant comme sa terre d’origine, passionné, artiste intemporel, Lévon Minassian fait vibrer son instrument, le doudouk, nourri par l’âme et la culture arménienne. Les sons mélodieux et mystérieux de la musique de Minassian sont remplis de poésie, de rêverie, parfois langoureuse, souvent nostalgique, brusquement chatoyante, colorée et joyeuse. Les notes sont chaudes, enveloppantes, avec un brin de magie orientale et de douceur céleste. L’artiste joue sur les sentiments et atteint chacun en ce qu’il a de plus profond. Les émotions se bousculent, chahutent et s’interpellent pour laisser à bout de souffle ceux qui l’entendent, chacun y trouvant sa propre musique intérieure.

Lévon Minassian et son ensemble  

Lévon Minassian, Doudouk / Michèle Lubicz,  Doudouk / Tigran Ter Stepanyan, Guitare

Michel Tirabosco,  Flûte de pan /  Sophie Tirabosco, Guitare / Serge Arribas, Clavier 

Benoit Gunalons, Voix 

Le doudouk (aussi appelé « duduk », en arménien Դուդուկ ou Տուտուկ) est un hautbois, un instrument à vent à anche double, au timbre chaud et doux, légèrement nasal. Il est l’un des symboles de la musique arménienne. Il accompagne les chants et danses traditionnels, ainsi que les mariages et les funérailles des différentes régions de l’Arménie. En 2005, l’UNESCO a proclamé le doudouk et sa musique au Patrimoine immatériel de l’humanité.

Aline Algudo, artiste-interprète 

Aline Algudo commence sa carrière musicale à 20 ans, en tant que chanteuse dans un orchestre. Par la suite, elle participe à divers projets musicaux, notamment le duo Mâlines. où elle reprend Edith Piaf, Léo Ferré, Barbara, Jacques Brel ou encore Georges Moustaki. Son métier l’amène à se produire dans le monde entier, notamment dans des ambassades et les centres culturels français à l’étranger. Elle participe aux émissions de « La chance aux chansons » sur France 2. Aline Algudo est également musicothérapeute et énergéticienne diplômée. Elle intègre l’aspect thérapeutique de la musique à son art. Pour sa venue à la forteresse de Salses, elle sera accompagnée par le pianiste et arrangeur Marc Hévéa.

Lévon Minassian 

Lévon Minassian a travaillé auprès des plus grands doudouguistes comme Djivan Gasparian et Valodia Haroutiounian. Dès 1985, il est sollicité pour participer à des musiques de film : bandes originales de Mayrig et 588 rue Paradis de Henri Verneuil, Amen de Costa Gavras, La passion du Christ de Mel Gibson, Home de Yann Arthus-Bertrand, Ce que le jour doit à la nuit, de Alexandre Arcady, etc.. Il fait les avant-premières des tournées de Peter Gabriel en 1992 et dès lors, est appelé par des grands noms de la variété : Charles Aznavour, Patrick Fiori, Hélène Segara, Christophe Maé, Daniel Lavoie ou Sting, I Muvrini, Simon Emerson, Manu Katché.Il entreprend un travail plus personnel avec le compositeur de danses et musique de cinéma Armand Amar. Il grave en 1997, un premier album « Lévon Minassian and Friends » conçu à partir de thèmes et mélodies traditionnelles profanes ou sacrées dans lequel le doudouk dynamise son langage à la rencontre d’autres instruments de la planète, du violon indien à l’oud. Fruit de trois ans de travail, son nouvel album « Sources » interprété avec un quatuor de doudouk d’Arménie, sublime la perfection de l’artiste, à l’image de l’opus « Songs from a world appart », et poursuit plus avant l’ambition de donner au doudouk un nouveau statut d’instrument soliste et un espace musical hors du contexte traditionnel.

     

  Informations pratiques  

Le concert aura lieu sur la place d’armes.

 

Samedi 15 août 2020

Ouverture des portes à 19 h 30 / Concert de 20 h 00 à 22 h 00

 

Tarif unique :  20 €. Le billet ne donne pas accès à la visite du monument.

 

Billet à acheter en ligne : https://www.ticketmaster.fr/en/salle/forteresse-de-salses/idsite/15475

Ou sur place avant le concert. Réservation obligatoire 

Le port du masque est obligatoire dans la forteresse.

Renseignements : 04 68 38 46 51 ou forteresse.salses@monuments-nationaux.fr.

Le concert bénéficie du mécénat de la société Keroscène pour l’éclairage et la sonorisation. 

  

MenuFermer le menu